torontoparentsguide.com
Image default
Canada

Voyage au Canada : le point complet sur les formalités à remplir !

Situé en Amérique du Nord, le Canada est un pays qui accueille des milliers de visiteurs venus du monde entier. Il est réputé non seulement pour son paysage féérique et ses architectures de qualité, mais aussi pour son sens énorme de l’hospitalité, ses grandes universités et son fort potentiel économique. De ce fait, il constitue une destination de rêve pour faire des affaires, du tourisme ou simplement pour poursuivre ses études.

Souhaitez-vous vous rendre dans ce charmant pays de l’Amérique du Nord ? Comme tout pays à travers le monde, le voyage au Canada est soumis à de nombreuses formalités. On fait le point ici.

Le passeport

Le passeport est le premier document dont vous avez besoin pour voyager à travers le monde. Ce petit livret présente une importance capitale si vous souhaitez vous rendre au Canada. Il sert principalement de preuve d’identité lorsque vous voyagez à l’étranger.

Que vous vous rendiez donc au Canada pour étudier, travailler, faire du tourisme ou rendre visite à votre famille, vous devez impérativement posséder ce titre de voyage qu’est le passeport. Ce dernier est délivré dans les mairies et doit être réalisé depuis votre pays de résidence, soit avant votre voyage. Toutefois, vous pouvez le faire réaliser de celle de votre ville.

Si vous êtes ressortissant de la Belgique, de la France ou de la Suisse, la validité de votre passeport doit dépasser d’un jour au minimum la durée de votre séjour au Canada. Pour éviter tout problème éventuel, vous devez veiller à avoir le nombre de pages vierges nécessaires dans votre passeport. En général, trois pages, dont 2 en vis-à-vis devraient suffire.

Si vous ne disposez pas encore d’un passeport, vous devez l’établir au préalable, idéalement deux (2) mois avant votre départ. Rendez-vous donc dans une mairie pour prendre les renseignements nécessaires et la liste des pièces à fournir pour l’établissement de votre titre de voyage.

Vous aurez principalement besoin de votre pièce d’identité, des photos d’identité, d’un justificatif de domicile, des timbres fiscaux, etc. Si vous êtes majeur, vous devez prévoir une somme de 86 €. Pour les mineurs, la réalisation s’élève à 42 € pour les plus de 15 ans et à 17 € pour les moins de 15 ans.

Si vous voyagez pour des raisons professionnelles ou de santé, vous pouvez demander un passeport temporaire d’urgence. Toutefois, vous devez vous renseigner sur l’acceptation de celui-ci et sur la nécessité de demander un visa.

L’autorisation de voyage électronique (AVE)

Avant de vous rendre au Canada, vous avez nécessairement besoin d’une autorisation de séjour sur le territoire. Si vous êtes ressortissant suisse, australien ou de l’Union européenne, il vous faudra une Autorisation de Voyage Électronique (AVE) ou Electronic Travel Authorization (ETA en anglais).

Comme le nom l’indique, il s’agit d’une autorisation électronique d’entrée dans le pays d’Amérique du Nord. Celle-ci vous permet d’y séjourner sur une période maximale de 6 mois. Au-delà de cette durée, vous devez faire une demande de visa classique. L’AVE est accordée pour des séjours touristiques, d’affaires ou d’études.

Cependant, il ne vous permet pas de pratiquer un travail rémunéré ou de faire un stage dans le pays. Comparativement au visa, l’Autorisation de voyage électronique présente quelques avantages particuliers. Il est moins coûteux, plus facile et plus rapide à obtenir.

En effet, la demande d’une autorisation AVE pour le Canada se fait exclusivement en ligne et ne vous coûte que 7 dollars canadiens. Vous devez donc vous rendre sur des sites web spécialisés et remplir le formulaire de demande au plus tard 72 heures avant votre départ.

Il faut mentionner que cette autorisation est valable pour 5 ans à condition que votre passeport ait également une validité équivalente. Autrement dit, elle expire avec votre passeport si ce dernier n’a pas une période de validité supérieure ou égale à 5 ans. Vous serez alors dans l’obligation de refaire la demande de l’ETA.

Comme mentionné plus haut, l’AVE constitue une faveur particulière accordée exceptionnellement aux ressortissants de l’Union européenne, de la Suisse et de l’Australie. Elle se pose en alternative au visa pour faciliter l’acquisition de l’autorisation de séjour. Si donc vous êtes ressortissant d’un de ces pays concernés par l’exemption du visa, vous devez absolument requérir une AVE. Toutefois, vous n’en avez pas besoin si vous possédez déjà un visa valide ou si vous vous rendez au Canada par voie maritime ou par voie terrestre. Elle ne vous est pas également exigée si vous êtes citoyen des États-Unis.

Le visa canadien

Le visa est un document qui vous autorise à entrer dans un pays étranger et à y séjourner pour une durée précise et pour un motif bien défini. Vous en avez donc besoin pour étudier, travailler, faire des affaires, du tourisme ou rendre visite à votre famille au Canada. Compte tenu de cette diversité des raisons de demande du visa, on distingue plusieurs types de visas selon la nature du séjour.

Si vous êtes belge, français ou suisse, vous n’avez pas besoin d’un visa pour vous rendre au Canada si votre séjour n’excède pas 90 jours. La présentation de votre billet aller-retour et des preuves de solvabilité associée à votre passeport devrait suffire pour vous y rendre.

Si vous souhaitez y rester pour 6 mois ou moins, vous pouvez tout simplement vous servir d’une AVE. Dans le cas contraire, vous devez vous rendre à l’ambassade de votre pays pour faire une demande de visa.

Le processus d’acquisition du visa canadien est plus compliqué que celui de l’autorisation de voyage électronique. Tout d’abord, vous devez remplir un formulaire en ligne et fournir un certain nombre de pièces justificatives selon le type de visa et votre situation. Ensuite, vous devez vous acquitter des frais de demande du visa.

Si vous vous y rendez pour du tourisme, vous devez payer 100 dollars canadiens pour le visa du visiteur. Si vous demandez l’autorisation de séjour pour une famille de plus de 5 personnes, vous ne payerez que 500 dollars canadiens.

Si vous visitez le pays de l’Amérique du Nord pour des raisons professionnelles, vous devez payer une somme de 155 dollars canadiens pour l’acquisition du permis de travail. Si vous êtes étudiant, le coût d’acquisition de ce document s’élève à 150 dollars à condition que votre cursus dure plus de 6 mois. À ces frais, vous pouvez ajouter 85 dollars canadiens pour un visa biométrique.

Ces frais peuvent également augmenter selon que vous passez par une agence ou un centre de demande de visa. Toutefois, ceux-ci présentent un avantage non négligeable. Ils s’assurent de la vérification du dossier et vous le notifient en cas de manque de pièce.

Ils suivent également l’avancée de votre demande pour vous permettre d’avoir votre visa à temps. Si vous le souhaitez, vous prendre par rapidevisa pour obtenir votre autorisation au plus tôt. Après le règlement des frais de demande, vous devez vous rendre dans le centre de réception de demandes de visa canadien pour présenter les pièces nécessaires : votre passeport, des photos d’identité, vos formulaires bien remplis et signés, etc.

Vous recevrez plus tard la réponse à votre demande visa par courrier.

Le cas du voyage avec des mineurs

Si vous voyagez avec vos enfants, ceux-ci doivent avoir chacun leur passeport individuel, quel que soit leur âge. Néanmoins, vous devez fournir des documents qui justifient la filiation de l’enfant en présentant notamment son acte de naissance.

Si le mineur voyage seul ou avec un seul de ses parents, il faudra également fournir, en cas de contrôle, une preuve qui atteste que le voyage est autorisé par les deux parents. Il peut s’agir d’une autorisation écrite par le(s) parent(s) absent(s) et une photocopie de la pièce d’identité (passeport ou carte nationale) du (des) parent(s) absent(s).

Pour en apprendre davantage, vous pouvez tout simplement contacter l’ambassade du Canada ou consulter son site web. Si la législation française stipule qu’un mineur n’a pas besoin d’une autorisation de sortie de territoire lorsqu’il voyage en compagnie de ces deux parents, ce document est nécessaire lorsque la condition d’accompagnement n’est pas remplie.

Nous vous recommandons donc de bien analyser la législation de votre pays si vous souhaitez voyager avec votre enfant âgé de moins de 18 ans.

Le règlement douanier

Si vous vous rendez au Canada par voie terrestre depuis les États-Unis, il est important que vous respectiez certaines exigences douanières pour traverser la frontière en toute sécurité.

Vous avez la possibilité de transporter de l’alcool à raison de 1,5 litre de vin, 1,14 litre de liqueur ou 24 355 litres de bière en franchise de droits. Vous pouvez également vous y rendre avec votre animal de compagnie à condition de présenter un certificat vétérinaire signé et daté par un professionnel qui atteste que votre chat ou votre chien a été vacciné contre la rage au cours des 36 derniers mois.

Vous pouvez aussi vous déplacer avec de l’argent (jusqu’à 10 000 $ américains). Pour des montants supérieurs, vous devez les déclarer à la douane. Les effets personnels (équipement sportif, ordinateurs portables, appareils photo et équipement de camping) peuvent être apportés au Canada sans problème.

Toutefois, il serait préférable de les déclarer à la douane pour vous épargner des tracas à votre retour. Vous pouvez aussi apporter ou retirer des médicaments pour votre usage personnel sur présentation d’une ordonnance médicale. Vous pouvez aussi traverser la frontière avec du tabac (50 cigares, 200 cigarettes ou 200 g de tabac en franchise de droits).

N’oubliez surtout pas de vous munir de votre passeport, de votre AVE ou de votre visa selon votre pays d’origine et selon votre pays d’origine et la durée de votre séjour.

La préparation de son voyage

Une fois que vous avez fini les formalités administratives, vous devez prendre le temps de bien préparer votre voyage. Commencez par jeter un coup d’œil sur votre carnet de santé pour vérifier que vos vaccins sont à jour.

Bien que vous ne couriez pas de danger avec les maladies transmissibles, il est recommandé de vous vacciner contre la Diphtérie, l’Hépatite B, le Tétanos et la Poliomyélite. Toutefois, aucun vaccin n’est obligatoire.

Pensez également à vérifier les différentes assurances voyage. Certes, souscrire à une assurance n’est pas une obligation, mais cela vous permet de rembourser vos frais médicaux pendant votre séjour dans le pays d’Amérique du Nord. Vous pouvez également souscrire une assurance bagage et annulation voyage. Celle-ci assurera votre couverture en cas de vol et d’imprévus.

Pour votre voyage, vérifiez le poids maximal autorisé par passager et sur les produits autorisés à entrer dans le pays afin de ne pas avoir à payer pour vos bagages. Assurez-vous également que toutes vos pièces sont à jour pour ne pas avoir des problèmes dès votre arrivée à l’aéroport.

N’oubliez surtout pas de charger vos appareils électroniques (portables, smartphones, tablettes…) et de vérifier qu’ils sont en état de fonctionnement, notamment si votre avion doit transiter par les États-Unis ou Londres. Vous pouvez même garder votre chargeur en main.

Le choix du logement

Trouver un logement n’est pas une chose évidente lorsqu’on se rend dans un nouveau pays. Il est donc préférable de le faire avant son voyage. Cela vous garantit un toit et vous évite des tracasseries dès votre avis au Canada.

Pour vous en sortir plus efficacement et sans grande difficulté, vous pouvez contacter une agence immobilière canadienne avant votre départ. Celle-ci vous fera diverses propositions sur la base de vos critères. Vous pourrez alors choisir le bien qui vous intéresse.

Avant de vous décider, vous devez penser aux différentes activités à réaliser sur le territoire. Si vous vous rendez au Canada pour les études ou pour le travail, l’idéal serait de trouver un logement proche de votre école ou de votre lieu d’activité.

Vérifiez également la proximité des services sociaux de base et l’accessibilité aux transports. Ne manquez pas de prendre en compte le nombre de pièces afin de choisir la résidence idéale pour votre séjour.

Related posts

Activités insolites à faire au Canada 

Emmanuel